Longs-métrages

Merci aux premières protocellules issues de la soupe primitive il y a 3,5 milliards d’années et donc, merci à leurs descendants, les premiers vertébrés, les primates et toute forme de vie ultérieure, notamment nos mamans et nos papas et le garagiste de Saint-Flour et les vendeurs de Chawarma de Belleville. Merci. Et merci. Oui, on répète nos remerciements exhaustifs… On sait jamais… Merci. 

Dans la forêt sombre et mystérieuse

Angelo se rêve aventurier et zoologue. Il prend la route en famille pour rendre visite à sa mémé adorée, mal en point. Ses parents l’oublient sur une aire d’autoroute et repartent sans lui.
Abandonné, Angelo décide de couper à travers la forêt pour retrouver les siens. Il s’enfonce dans ce territoire sombre et mystérieux peuplé d’êtres étranges.

Les secrets de mon père

Les secrets de mon père est un film qui retrace les instantanés décisifs d’une enfance passée dans l’ombre de la Shoah, du plat pays à la terre promise, entre cauchemars et moments joyeux. À 20 ans, unique survivant de sa famille exterminée dans les camps de la mort, Henri Kichka, est revenu en Belgique. Il y eut deux filles et deux garçons. Et un vécu si pesant que ses enfants n’ont eu de cesse de vouloir s’en émanciper, chacun à sa façon.

AVRILETLEMONDETRUQUÉ
avril-monde-truque

Dans une France de 1941 endormie au XIXème siècle, régie par la vapeur et Napoléon V, où les savants s’évanouissent mystérieusement, une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus.

Nommé pour les CÉSAR 2016 – Meilleur Film d’Animation (long métrage)

Cristal du long métrage – Festival international du film d’animation d’Annecy 2015

jour-corneilles

Une forêt inconnue. Une époque évoquant le début de notre siècle dernier. Entouré de créatures sylvestres et fantomatiques, ignorant tout de la société des hommes, le fils Courge, férocement élevé par son père, se met en quête de l’amour…

persepolis

Adaptation de la bande dessinée éponyme. L’enfance et la jeunesse de Marjane Satrapi en Iran, à Vienne et à Paris. Un regard singulier et personnel sur la chute du Shah, l’instauration de la république islamique, l’exil et les tourments de l’adolescence…

Prix du Jury – Festival de Cannes 2007

tete-long